Se positionner sur Google, c’est attirer des visites sur son site internet sur le long terme à partir du moment où vous conservez vos positions. Dans cet article je vous présente la marche à suivre pour vous positionner de manière pérenne sur Google.

Le référencement c’est quoi ?

C’est l’art d’optimiser sa présence sur les moteurs de recherche. On parle en général de Google car il domine le marché, mais il s’agit de se positionner sur l’ensemble des moteurs de recherche.

Quand on vous parle de moteur de recherche, c’est de la théorie. Dans la pratique on va chercher à se positionner sur les résultats de recherche de Google car il occupe 90% du marché mondial. Dans un premier temps, nous viserons la première page Google, puis le podium, ensuite la seconde place, la première et pour finir viser à conserver sa première place.

Référencement naturel et SEO, c’est la même chose. SEO est un acronyme voulant dire : Search Engine Optimization. Ce qui pourrait se traduire par : Optimisation pour les moteurs de recherche.

Attention, dans le SEO il est impossible de promettre la première place sur des mots-clés au terme d’un délai donné. Tout est trop incertains : les algorithmes Google, ce que font les concurrents, la volatilité de la SERP et bien d’autres critères influençant le positionnement des sites.


Critères de positionnement sur les moteurs de recherche

Pour se positionner sur le moteurs de recherche, il existe forcément des critères sur lesquels ces derniers jugent que tellle ou telle page d’un site est meilleure que les autres pages des autres sites. On parle ici de critère de positionnement sur les moteurs de recherche.

En ce qui concerne ces critères, il en existe plus de 200. Je pourrais également écrire un article complet à part sur l’ensemble des critères connus tellement ce sujet est vaste. Il faut savoir qu’il existe des critères connus officiellement, et d’autres issus de l’expèrience de grands référenceurs.

Vous pouvez trouver ici un excellent article sur les critères les plus importants du SEO selon les référenceurs.

Pourquoi certains critères ne sont pas officiels ?

Google ne dévoile pas l’ensemble de ces éléments car il s’agit en fait de leur grand secret de fabrication. S’ils dévoilaient leur secret, ils perdraient énormément de part de marché avec de nombreux concurrents qui verraient le jour. Cependant, certains critères sont officiels et annoncés par les dirigeants de la firme américaine.

L’ensemble de ces critères forme ce que l’on appelle l’algorithme de Google. Ce dernier régit les règles de positionnement des sites sur ses résultats de recherche.

A savoir également, Google met à jour son algorithme de manière à rendre toujours meilleur ses résultats de recherche. C’est ce que l’on appelle les mises à jour de l’algorithme de Google. Il en existe énormément, dont les plus connues sont Panda, Pingouin, Colibri, Rankbrain, Phantom et bien d’autres.


Quelles sont les différentes étapes pour travailler le référencement de son site ?

1/ Définir votre projet

Dans un premier temps, il va falloir que vous définissez concrètement votre projet. Sa thématique, votre domaine d’intervention et plus précisément les produits que vous proposerez dans le cas d’une boutique en ligne. Pour un blog il va falloir être plus général.

Pour vous expliquer mes dires, nous allons prendre un exemple très concrêt, celui d’un vendeur de miel :

Thématique : Santé, Bien-être, Confiserie plaisir.

Domaine d’intervention : Produits naturels issus de la ruche.

Produits vendus : Miel de Thym, Miel d’Euphorbe, Miel d’Eucalyptus.

Pensez aussi à noter, si vous avez un commerce local, les lieux sur lesquels vous commercialisez vos produits.

2/ Etablir une liste de mots clés

Il va s’agir de vous positionner sur certains mots-clés sur Google. Un mot-clé est une expression tapée sur Google.

Exemple : Une personne tape « Miel d’Euphorbe » sur Google, « Miel d’Euphorbe » est ici le mot-clé.

Dans un premier temps, il va s’agir de faire une liste d’une dizaine de mots-clés, vous mettrez sur papier (ou sur écran) les mots-clés qui vous semblent les plus adaptés à votre projet. Ecrivez une liste de termes que vous taperez sur Google si jamais vous devez rechercher ce que vous proposez.

Une fois cela fait, vous utiliserez un outil qui va vous informer sur le nombre de fois dont vos mots-clés choisis sont tapés par mois sur Google et la concurrence sur ces derniers. Les outils ci-dessous vous proposeront également des idées de mots-clés liés à votre projet :

– Google Adwords, outil générateur de mots-clés (Gratuit) : https://adwords.google.fr/KeywordPlanner

Inscrivez-vous sur ce site, votre numéro de carte bancaire vous sera demandé, entrez le. Pourquoi ? Car Google vous oblige à faire une publicité pour ouvrir votre compte. Dès que vous serez inscrit vous pourrez désactiver directement l’annonce, rien ne vous sera facturé.

Quand on cherche à savoir combien de fois un mot-clé est tapé, il vaut mieux aller à la source : chez Google. Il est aussi vrai que certains outils vous proposeront des alternatives très intéressantes.

– SeCockpit (Payant) : https://secockpit.com/fr/

Cet outil est pour nous le meilleur, vous avez une période d’essai durant laquelle vous pourrez établir votre liste de mots-clés. Vous aurez même une jauge qui vous indiquera la rentabilité d’un mot-clé. Un grand plus pour cet outil : lorsqu’un mot-clé est exceptionnel, un petit diamant apparaîtra à côté de ce dernier.

3/ Optimiser son site internet

Il va s’agir ici de faciliter au robot de Google son passage sur votre site. Plus vite le robot ira, plus fluide votre site sera, mieux vous serez positionné.

Améliorer la vitesse de chargement de votre site

Un site lent fait fuir les internautes, plus il sera lent plus les internautes quitteront votre site immédiatement. Cela a un impact direct sur votre référencement. De plus, un site lent sera moins parcouru par Google (donc moins bien positionné).

Pour réduire le poids des pages, vous devrez les compresser. Mettez en ligne des images les plus légères possibles et dont les dimensions sont exactement sous la forme dont elles apparaitront sur le site. Ceci afin que le navigateur n’ait pas à rétrécir l’image.

Pour mesurer la vitesse de chargement, il existe des outils comme GTMetrix ou PageSpeed Insights.

Bien structurer votre site

Pensez à ce que l’ensemble des pages de votre site internet soient accessibles en 3 clics maximum. De plus, structurez votre site de cette façon :

h1 : Nom de la page / h2 : Premier titre de la page / Paragraphes et ou textes / h2 : Deuxième titre de la page / Paragraphes et ou textes

Où « h1 » est un titre de niveau un, « h2 » un titre de niveau 2. Pourquoi utiliser ces appellations ? Car c’est ainsi qu’au niveau du code les titres sont appelés. Vous pouvez aussi ajouter des titres de niveaux 3 à l’intèrieur de chaque titre de niveau 2.

Proposez du contenu de qualité aux internautes

Le contenu, c’est la base du référencement naturel. Si vous avez une boutique en ligne, remplissez les descriptions de vos fiches produits. Ouvrez également un blog pour prouver votre expertise et proposez du contenu de qualité aux internautes.

Proposez du contenu qui répondra à des problèmes auxquels vous apporterez des solutions concrètes à appliquer immédiatement. Cela vous permettra aussi de vous positionner sur d’autres mots-clés.

Vos contenus doivent faire au moins 400 mots. C’est vraiment un minimum, plus les articles sont longs plus ils sont lus. Mais n’ajoutez pas des mots pour atteindre le quota, écrivez vraiment du contenu qui intéressera les internautes.

Que vous ayez une boutique en ligne ou un blog (ou les deux à la fois), avoir du contenu est obligatoire. Pour votre boutique en ligne il faut absolument que vos fiches produits aient du contenu textuel pour décrire ce que vous vendez. Cela permettra aux internautes de s’imaginer le produit et ses fonctionnalités. Pour une boutique en ligne et pour tout business, il est obligatoire d’avoir un blog pour avoir une grande visibilité sur les moteurs de recherche.

4/ Obtenir des liens

Le nerfs de la guerre en SEO (référencement naturel), c’est bien l’acquisition de liens. Un lien, c’est tout simplement un site qui va faire un lien vers le votre.

Cela va permettre à Google de constater que votre site est intéressant, populaire et donc va être un facteur positif pour être mieux positionné. Pour obtenir un lien sur d’autres sites, il existe des dizaines de techniques.

Nous n’irons pas plus dans les détails ici car vous risquerez de vous noyer dans cet article.

Une technique, demandez à une connaissance de rédiger un article sur votre projet en y incluant un lien vers votre site. Si vous n’avez pas de connaissances, rapprochez vous petit à petit de potentiel partenaires pour sur le long terme espérer avoir un lien.

5/ Optimiser les différents chiffres clés

Google regarde également le comportement des utilisateurs sur votre site internet. Améliorez les chiffres suivants afin de gagner en positions sur votre site internet :

– Taux de rebond : Il s’agit du nombre de personnes qui quitte immédiatement votre site après y être arrivé sur le nombre total de visites.

– Nombre de pages visitées : Cela dépend de votre projet, sur certains il faudra que votre site ait beaucoup de pages visitées, sur d’autres non.

– Temps passé sur votre site : Plus les internautes passent du temps sur votre site, mieux c’est.

– Nombre de visites : Ceci impacte clairement votre position sur les moteurs de recherche, plus de personnes visitent votre site mieux c’est.

Vous pouvez prendre connaissance de ces chiffres en consultant Google Analytics. Bien sûr, il faut que ce dernier soit installé sur votre site pour pouvoir avoir ces chiffres.


Quelques points importants

– Votre site doit être responsive : Pour Google, la version mobile de votre site est plus importante que la version PC/Mac. Veillez donc à ce que votre site soit adapté à tous les écrans : Mobiles et Tablettes.

– Ne copiez pas : Ne faîtes jamais de copier/coller, Google déteste cela et vous en serez sanctionné avec des mauvaises positions.

– Pensez aux internautes : Proposez du contenu adapté à votre cible, ne pensez pas qu’à Google en écrivant des articles avec 125478 fois votre mot-clé dans votre article. Cette méthode ne fonctionne plus.

– Remplissez les balises title et description : Appliquez-vous à cela car c’est ce que verront les internautes. Insérez-y vos mots-clés de manière intelligente. Remplir vos balises title et meta description ne se fait pas au hasard. Il y a des choses à savoir, cela pourrait être le sujet d’un article tellement cette partie est importante.

Cet article touche à sa fin, je vous y ai indiqué les grandes lignes pour renforcer votre site internet et mieux vous positionner sur Google. Nous rédigerons d’autres articles pour vous expliquer exactement comment faire chaque point abordé dans cet article.


Ramzi
Ramzi

Fondateur de Mayboutik.com / Fort d'une expèrience mouvementée dans le e-commerce et le SEO, je vous propose du contenu pour vous permettre de devenir autonome.

    1 réponse à "Comment avoir un bon référencement naturel sur Google ?"

Contribuez à cet article !

Soyez tranquille, vos données ne seront JAMAIS partagées.